Skip to main content

CINESERENADE.COM

Un nouveau regard sur la musique pour l'image...

BIENVENUE
ACTUALITES
TELEVISION
Qui sommes-nous ?
Contactez-nous
RENCONTRES
CINE CHANSONS
Plan du site
Connexion de membre
ARCHIVES RENCONTRES
BRUNO COULAIS
1000 X PLUS BELLE LA VIE
DIVERS
CINE VIDEO
SPECTACLES ET THEATRE
JEAN MICHEL BERNARD
REINHARDT WAGNER
CYRIL MORIN
PHILIPPE SARDE
MUSICALS
MAURICE JARRE
JAMES HORNER
FESTIVAL MUSIQUES A L'IMA
AUDI TALENTS AWARDS
FESTIVAL 2013
FESTIVAL 2014
WEEK END 2016
VLADIMIR COSMA
JEAN-MARIE SENIA MAX LIND
RENE-MARC BINI
FRANCOIS DE ROUBAIX
UN TRIOMPHE POUR LE SECOND FESTIVAL DES MUSIQUES A L'IMAGE ! 
 

Bruno COULAIS, Harry GREGSON-WILLIAMS, Jean-Pierre JEUNET, Frank STROBEL et le Paris Symphonic Orchestra : un triomphe pour la deuxième édition du Festival des Musiques à l’Image Audi Talents Awards !Après une première édition réussie et triomphale (le grand ciné concert de THE ARTIST de Ludovic BOURCE à l’Olympia, on espérait un retour de ce nouvel évènement dédiée à la musique pour l’image.

Bruno COULAIS,  Harry GREGSON-WILLIAMS et le réalisateur Jean-Pierre JEUNET en invités d’honneur ! Et l'évènement à bien eu lieu !

 

 

Photo - JC GUILLOU

 

Cette année le duo John WILLIAMS & Steven SPIELBERG, à été mis à l'honneur à l’occasion de leurs 40 ans de collaboration.

 

Le Grand Rex a donc fait salle comble avec 2400 personnes venues applaudir les 89 musiciens du Paris Symphonic Orchestra, dirigés par Frank STROBEL, qui ont magnifiquement interprété les thèmes cultes des succès planétaires du célèbre duo cinématographique et musical.

   

 

 

 John WILLIAMS au Grand REX

En effet, l’automne 2013 sonnera les 40 ans de collaboration entre John Williams et Steven SPIELBERG, soit une trentaine de courts et de longs métrages sur cinq décennies….cinquante heures de musique, des succès planétaires…depuis leur premier film SUGARLAND EXPRESS tourné en 1973. John WILLIAMS, le compositeur le plus nommé aux Oscars de l’Histoire avec 49 nominations, a reçu 5 Oscars de la meilleure musique pour UN VIOLON SUR LE TOIT (1971), LES DENTS DE LA MER (1975) « LA GUERRE DES ETOILES (1977), E.T. (1982) et LA LISTE DE SCHINDLER (1993).

Steven SPIELBERG, l’un des plus célèbres réalisateurs, scénaristes et producteurs américains a reçu 2 Oscars. Le dimanche 6 octobre aura lieu un grand Ciné-concert hommage à John WILLIAMS & Steven SPIELBERG : E.T JURASSIC PARK LES DENTS DE LA MER LA LISTE DE SCHINDLER INDIANA JONES HOOK CHEVAL DE TROIE RENCONTRES DU TROISIEME TYPE  et bien sûr « STAR WARS – LA GUERRE DES ETOILES : des bandes originales d’anthologie qui seront interprétées par le Paris Symphonic Orchestra sous la direction de Frank STROBEL ; le chef d’orchestre allemand et directeur artistique de l'Institut européen du film et de la Film Philharmonie à Berlin, spécialiste internationalement reconnu de l’interprétation de musiques de films.

Après une standing ovation de 10 minutes à la fin de E.T…Frank STROBEL a joué en rappel les musiques de MUNICH et 1941 et a offert un thème de STAR WARS magistral pour clôturer ce Festival en beauté.

De nombreuses personnalités étaient présentes à cette soirée de gala: Louise BOURGOIN, Jacques WEBER, le réalisateur Pierre MOREL (TAKEN), David HALLYDAY, Gilbert MONTAGNE Ludovic BOURCE et Bertrand TAVERNIER ; ces deux derniers étant on se rappelle, parmi les invités d’honneur de la première édition.

 

 

 

 

Si le Grand Rex a fait salle comble, c’est aussi grâce à deux autres très grands noms de la musique de film : Bruno COULAIS  et Harry GREGSON-WILLIAMS.

 

MICROCOSMOS, CORALINE, DON JUAN, AU FOND DES BOIS sont toutes les œuvres de Bruno Coulais que le public a pu redécouvrir dans une toute autre dimension à travers cette soirée décidément très musicale. 

A succédé la puissance des œuvres de Harry GREGSON-WILLIAMS, qui a lui-même dirigé le Paris Symphonic Orchestra pour les musiques de SHREK, BRIDGET JONES et PRINCE OF PERSIA

 

À la question de Michel DENISOT, maître de cérémonie “Qu’est-ce qui vous donne envie de participer à ce Festival des musiques à l’image ?“, Bruno COULAIS et Harry GREGSON-WILLIAMS ont répondu de manière unanimes “c’est pour que notre musique puisse être jouée en live par des musiciens d’exception !“.

 

La veille, le samedi 5 octobre, les masters class, animées de nouveau par Stéphane LEROUGE ont, quant à elles, attiré des fans venus en grand nombre parmi lesquels - pour l’anecdote - un jeune homme ayant parcouru 1500 kilomètres pour venir voir son maître Harry GREGSON-WILLIAMS.

 

Trois personnalités pour trois tonalités différentes et passionnantes : Bruno COULAIS avait invité à ses côtés James HUTH, le réalisateur de BRICE DE NICE, SERIAL LOVER et UN BONHEUR N’ARRIVE JAMAIS SEUL et déclarait qu’il ne s’intéressait pas aux scénarios mais à la musique narrative sur des scènes qui sortent du quotidien.

                                                                               Photo Eric MERCIER 

 

Harry GREGSON-WILLIAMS a, quant à lui, recréé sur scène son propre studio d’enregistrement pour montrer au public la manière dont il travaille. Il s’est notamment mis au piano en expliquant son cheminement pour arriver à la mélodie de SHREK.

 

Photo JC GUILLOUX

 

Jean-Pierre JEUNET a quant à lui souligné qu’il aimait sublimer le quotidien en proposant un univers toujours très esthétique à travers des images très travaillées tout en jeu de lumières et de couleurs. À propos d’AMELIE POULAIN, il nous confiait que la musique de Yann TIERSEN était pour lui une évidence.

 

 

Photo JC GUILLOUX

 

Le programme Audi Talents Awards

 

Pour mémoire, le programme de mécénat culturel Audi talents awards soutient, depuis 7 ans, les talents émergents en « Court métrage  et « Musique à l’image . Afin de mettre en lumière les lauréats de ces deux catégories et de rendre hommage à la musique et l’image ainsi qu’à la relation compositeur/réalisateur, les Audi talents awards lancent donc la 2ème édition de son Festival des musiques à l’image les 5 et 6 octobre 2013. 

Cet événement est parrainé par le CNC - Centre National du Cinéma et de l'image animée - qui soutient la musique de film et valorise le métier de compositeur pour le cinéma.

 

Les Audi talents awards 2013

 

Laurent GRAZIANI, lauréat musique à l’image 2013 : Compositeur, musicien, ingénieur du son, technicien du spectacle de 42 ans, qui se pose en artiste complet du son et de l’image. Guitariste des groupes Lunatic Age et Franckie IV Fingers, il est intermittent du spectacle. C’est son ami Pascal LENGAGNE (lauréat 2011) qui l’a convaincu de participer aux Audi talents awards. Pour ce passionné de musique à l’image, la démarche de partenariat artistique d'Audi est unique, et la possibilité de s'exprimer librement sur des supports de cette qualité représentait une chance et un réel.

Coralie FARGEAT, lauréate court métrage 2013 : Diplômée de Sciences Po Paris et de l’Atelier scenario de la Femis, c’est une auteure et réalisatrice pour le cinéma et la télévision. Multi-primée depuis 2003 pour son court métrage LE TELEGRAMME, elle prépare actuellement son premier long métrage. Mais c’est pour un projet de court qu’elle a décroché sa place de finaliste aux Audi talents awards 2013. Intitulé REALITY +, son film s’annonce comme « un jeu avec nos fantasmes, un questionnement sur le rapport à soi et à l’autre, à notre image ». 

Plus d’informations sur http://www.audi.fr/festival