Skip to main content

CINESERENADE.COM

Un nouveau regard sur la musique pour l'image...

BIENVENUE
ACTUALITES
Dernières sorties
Le saviez-vous ?
CLASSIQUES
ECOUTEZ LE CINEMA !
Digital
CLASSIQUES INTERNATIONAL
HANS ZIMMER
OLIVER STONE
ETIENNE PERRUCHON
GABRIEL YARED
PHILIPPE ROMBI
DANNY ELFMAN
HOWARD SHORE
JOHN WILLIAMS
ENTRE MUSIQUE ET CINEMA
ALAN SILVESTRI
JERRY GOLDSMITH
ERIC NEVEUX
DISNEY
NOUVEAUX TALENTS
PHILIP GLASS
SORTIES CINEMA
BRIAN TYLER
RARETES
NATHANIEL MECHALY
CHRISTOPHE LA PINTA
ENNIO MORRICONE
ALEXANDRE DESPLAT
CINEMA EUROPEEN
Classiques et raretés ann
JOHN POWELL
ERIC SERRA
MICHAEL GIACCHINO
COMPOSITRICES !
MUSIQUES DOCUMENTAIRES
GRANDS COMPOSITEURS FRANC
CLASSIQUES ANNEES 2000
GREGOIRE HETZEL
CYRILLE AUFORT
PATRICK DOYLE
BEAR MC CREARY
TELEVISION
Qui sommes-nous ?
Contactez-nous
RENCONTRES
CINE CHANSONS
Plan du site
Connexion de membre
ARCHIVES RENCONTRES
BRUNO COULAIS
1000 X PLUS BELLE LA VIE
DIVERS
CINE VIDEO
SPECTACLES ET THEATRE
JEAN MICHEL BERNARD
REINHARDT WAGNER
CYRIL MORIN
PHILIPPE SARDE
MUSICALS
MAURICE JARRE
JAMES HORNER
FESTIVAL MUSIQUES A L'IMA
VLADIMIR COSMA
JEAN-MARIE SENIA MAX LIND
RENE-MARC BINI
FRANCOIS DE ROUBAIX
 L'Actualité Des Compositrices !
 
Image  

L’ASTRAGALE

L’astragale raconte l'histoire d'amour entre Albertine et Julien, un malfrat qui, une nuit d’avril 1957, lui porte secours alors qu'elle se brise l’os du pied  (l’astragale) en s'évadant de  prison. Mais quand Julien se fait arrêter,  commence pour Albertine une lutte pour sa fragile liberté et  supporter l'absence de son compagnon… Pour ce portrait d’une jeune femme dont la passion de l’extrême, l’amour de la liberté et l’ivresse de la jeunesse en font une héroïne moderne, Béatrice THIRIET a composé une musique plutôt classique, concertante, qui épouse la fragilité, les blessures des personnages, à commencer par Albertine. La compositrice commence par un thème délicat, pur, pour piano et violon, assez intimiste, au rythme soutenu. Un thème porteur de mélancolie qui entoure les protagonistes dans leur échappée (L'astragale,  Rendez-vous Normandie). La compositrice continue avec un motif de dimension plus jazzy; la faute à une orchestration ajoutant la guitare, la contrebasse et le piano au violon mélancolique, pour un thème léger, d'inspiration romantique et en même temps très classique (Sicilienne Bach). La compositrice s'inspire aussi de l'époque des faits, par exemple avec ce thème au xylophone à la sonorité typique des années 1960, doucement mélodique   (Quai De Seine,  La nuit Et Le Feu), également par ce thème à l'orgue, doucement chantant, religieux dans son tempo, sa sorte d'orgue accompagné de piano en contrepoint (A New Ground). Plus proche de la musique de chambre, la compositrice propose aussi des duos entre un Violon et un violoncelle pour un thème lent, tendre, délicat et subtil dont le piano amène de la douceur dans la deuxième partie (Saint-Jean). Au final, Béatrice THIRIET signe une partition qui se caractérise par des thèmes simples, dont un motif principal plaisant, et des orchestrations certes d'inspiration classiques pour la plupart mais qui enrobent justement le parcours romantique et dramatique des deux amants.

L’ASTRAGALE. Un film de Brigitte SY, d’après le roman d’Albertine SARRAZIN, avec Leïla BEKHTI, Reda KATEB. Musique originale de Béatrice THIRIET disponible en téléchargement chez Cristal records.

 
 

LE SECRET DE KANWAR

Le secret de Kanwar relate à la fois l'histoire d'un pays et les images d'une enfance perdue où la frontière entre féminin et masculin est à peine perceptible. L’action se situe en 1947, au moment de la partition de l’Inde et de la création du Pakistan. Umber Singh, un père de famille Sikh, se voit contraint de fuir son village et de tout abandonner derrière lui. Sa femme ne lui donnant que des filles, il décide alors de  changer la destinée de la dernière en l’élevant comme un garçon et en «le» mariant à une jeune fille. Pour illustrer ces thèmes forts, le réalisateur Anup SINGH et la compositrice Béatrice THIRIET se sont accordés sur une partition pour petit orchestre d’une vingtaine de musiciens, privilégiant l'utilisation d'instruments solistes rares comme le hautbois d'amour et la flûte basse …La partition s’ouvre par un thème profondément émouvant débutant dans un mouvement de cordes répétitives, aériennes accompagnées par la voix solaire de Céline WADIER. Très vite, la compositrice fait entrer des sonorités sinon indiennes en tout cas inspirées de l’orient (Ghost Mirror); elle est aidée en cela par des solistes, notamment Gilles SINZI au oud, que l’on entend aussi sur des musiques graves et lentes (Kenwar In Well). On entend aussi la compositrice au tanpura sur certains contrepoints. Avec ce thème, Béatrice THIRIET nous plonge dans un monde lointain au travers d'une musique profonde, lente et immédiatement poignante, développée de manière grave, mélancolique. La compositrice continue avec une musique profonde, légèrement rythmée mais davantage classique, en particulier grâce aux lignes de violoncelle jouées par le toujours excellent Jean Philippe AUDIN et des cordes du Star Pop Orchestra dirigé par Christophe ELIOT (Home Leaving, Ektara) ; des cordes que l’on retrouve plus fortes sur une musique dégageant une ampleur, un souffle mais aussi un rythme apporté par les percussions (Exodus), parfois répétitives lors de moments clés autour du personnage de Kenwar (KenwarDepart, Kenwar Terrace) ou graves, à la manière d’un cri sortant de l’orchestre, sur des séquences d’apparitions (Ghost Appears Follows Kenwar), ou encore plus gracieuses, sur une sorte de valse élégante, colorée, reprise par le violoncelle (Red House) que l’on retrouve aussi sur le thème d’Umber et ses variantes (UmberMeharBedroom, DeathOf Umber). Quant aux percussions, on les remarque encore sur l’introduction du thème de la famille, à la fois chantant, coloré, avec également du oud et un mouvement de cordes en arrière (Father, SonAnd Truck) ; ce qui est également le cas dans des musiques plutôt joyeuses, qui mélangent les musiques traditionnelles et le classique (NeeliKenwarAndTruck). On note aussi l’utilisation de vibratos dans les cordes en même temps que de l’oud, ce qui donne une couleur particulière, qui se situe entre orient et occident (Neeli Protects Kenwar, Position). Cette musique, c’est la bonne surprise de la rentrée ! Béatrice THIRIET, après un très bon BIRD PEOPLE, signe une superbe bande originale, à la fois envoûtante, mélodique et mystique. Sa musique, à la fois simple, intimiste et doucement colorée, révèle l’âme du film en faisant délicatement allusion à la tourmente des sentiments qui s’empare de chaque personnage. Au final, on retiendra de cette partition plus qu’une musique, une belle collaboration qui nous emporte dans une sombre réalité (La Partition en Inde) et nous laisse imaginer à travers cette musique si singulière, les paysages du Penjab.

LE SECRET DE KANWAR (Qissa: The Tale of a Lonely Ghost).Un film de Anup SINGH, avec Irrfan KHAN, Tisca CHOPRA, Tillotama SHOME, Rasika DUGAL. Musique originale de Béatrice THIRIET disponible en digital chez BOriginal/Cristal records.